Langue :

Auteur : Cohen, Jean-Louis (1949-....) [Directeur de thèse] , Weill-Rochant, Catherine [auteur]

Titre :

Le plan de Patrick Geddes pour la Ville Blanche" de Tel Aviv" : une part d' ombre et de lumière

Niveau : Pièce  / Cote : 134104072

Copier le lien de la notice

 :
Bibliothèque de l'Université Paris 8

Etablissement :

Bibliothèque de l'Université Paris 8 (Saint-Denis, FRANCE)

Types de notice :

  • Thèse

Date :

  • 2006

Description du contenu :

L'historiographie de Tel Aviv met en avant l'aspect socialiste du projet sioniste. Il s'illustrerait dans l'éclat et la simplicité des immeubles de la ville dite blanche. Ce travail, en prenant également en compte le caractère nationaliste du mouvement qui conduisit à la création de l'Etat d'Israël, propose une mise en perspective. La première ville hébraïque du XXe siècle, fondée en Palestine en 1908, a-t-elle vraiment surgi des sables du nord de Jaffa ? Dans un consensus ? Les cartes et les archives portent un autre message. Tel Aviv n'est pas née du sable, elle est née d'un plan. Un dessein séparatiste justifié par une rhétorique d'occultation du paysage préexistant, commandé par l'équipe municipale en 1925. Mais cette part d'ombre s'accompagne d'une part de lumière car c'est à Patrick Geddes, urbaniste humaniste, que revient la paternité du dessin. La ville devint cié où, entre sionisme petit-bourgeois et modernisme socialiste, la nouvelle société des Juifs se forgea une identité. * The historiography of Tel Aviv stresses the socialist facet of the Zionist project, exemplified by the sparkle and simplicity of the building of the white" city. This dissertation, by also taking into acciunt the nationalistic nature of the movement that led to the founding of the State of Israel, suggests adjusting the perspective. Did the first Hebrew city of the 20th century, founded in Palesine in 1908, rise up out of the sands to the north of Jaffa ? Consensually ? The laps and the archives convey another message. Tel Aviv was not born from the sand, it was born out of a plan. A goal with separatist aims commissioned by the city officials in 1925 and justified by a rhetoric of eclipse of the existing landscape. However, this shadowy side is accompanied by a dazzling one since the author of the plan was Patrick Geddes, a humanist town-planner. Between petit bourgeois Zionism and socialist modernism, he turned Tel Aviv into a city where the new Jewish society was able to shape its identity."

Mots clefs :

Sionisme* Thèses et écrits académiques

Tags :

Cacher les tags Ajouter une information
  • Il n'y a aucun tag pour cette notice

Notes :

Thèse de doctorat

Documents de substitution :

2006PA082887

Restrictions d'accès :

Publication autorisée par le jury

Restrictions d'utilisation :

Toute reproduction même partielle est interdite sans accord exprès de l'auteur

fichiers numériques disponibles :



Situation de cette notice dans les collections Cacher

Bibliothèque de l'Université Paris 8

collection : Collections patrimoniales de l'université Paris 8 (Réf : Collection)

classe : Fonds des thèses et mémoires (Réf : THNUM)

sous-série : Urbanisme (Réf : THNUM27)

pièce : Le plan de Patrick Geddes pour la Ville Blanche" de Tel Aviv" : une part d' ombre et de lumière (Réf : 134104072)




La plateforme E-CORPUS est développée grâce à :